La mixité Femmes/ Hommes dans les banques

La mixité dans les banques, une réalité professionnelle

Alors que la mixité professionnelle est aujourd’hui ancrée dans la politique gouvernementale, le secteur bancaire affiche de bons progrès en la matière. Les orientations des ressources humaines vers des postes à responsabilité sont portées par des réseaux de femmes. Le Crédit Agricole est précurseur pour l’impulsion de la carrière des personnels et cadres féminins.

L’évolution de la carrière des femmes dans les banques

Si le secteur bancaire est exemplaire en la matière, certains secteurs affichent un retard quant à l’intégration des femmes à des postes de responsabilités. Au Crédit Agricole, les personnels féminins occupent à 54 % les conseils d’administration, contre 47 % en moyenne tous secteurs confondus. Mais elles ne sont plus que 6 % dans les comités exécutifs.

L’observatoire de la mixité créée en 2016 confirme par le biais de Financi’elles que moins de 10 % des femmes sont cadres en 2017 dans les banques. C’est un score estimé honorable.

La semaine de la mixité qui s’est déroule début mars 2019 donne un élan supplémentaire au mouvement de l’évolution de carrière des femmes. Il est couplé à la journée internationale de la femme du 8 mars. C’est ce cadre que des figures féminines telles Bénédicte Chrétien ont lancé des actions en faveur de la féminisation des ressources humaines. Elle considère que c’est un propulseur pour la productivité, l’attractivité du groupe et un atout complémentaire par rapport à l’intelligence artificielle.

Au travers un plan RH ambitieux, ce sont des talents que le groupe Crédit Agricole souhaite voir éclore et accompagner. Les femmes doivent avoir le choix pour entreprendre au sein des carrières et atteindre leurs objectifs. Cela s’inscrit dans le cadre du plan « Moyen terme ressources humaines » du groupe « Ambitions stratégiques 2020 ».
Des réseaux regroupés ont vu le jour depuis le 29 juin 2018 en une entité unique nommée « Potentielles ».

À travers du mentoring, des ateliers, des formations, les femmes sont coachées pour gravir les échelons et atteindre le poste visé. L’objectif est d’être exemplaire en matière de politique de ressources humaines et d’être une référence auprès des directions du groupe du Crédit Agricole poursuit madame Chrétien.
Une fédération de réseaux de promotions des secteurs bancaires, de l’assurance et de la finance est née sous l’appellation Différenti’elles. Elle prône des valeurs d’équité, de solutions locales, d’entraide.

La concrétisation de la mixité en caisse régionale du Crédit Agricole

mixité femmes et hommes

La charte éthique du groupe Crédit Agricole appliqué au sein des caisses régionales soutient l’égalité d’accès et d’évolution des carrières. Les collaboratrices doivent par la formation, le dialogue social, le bien-être au travail prendre toute leur place dans le groupe bancaire.

Le parcours d’emploi et la situation de handicap ne doivent pas être un frein dans la carrière au Crédit Agricole. Le dirigeant de la caisse régionale Alpes Porvence, Thierry Pomaret veille à cette politique volontariste dans l’intérêt du groupe et des parcours professionnels. Les conditions de travail garantissent l’épanouissement des collaborateurs pour un même objectif de productivité.

Le Crédit agricole Alpes-Provence soutient le Grand Prix Étudiantes Louise Tallerie. Il a pour but de faire émerger des projets professionnels portés par des femmes par le biais de start-up.
Cela ancre les actions en faveur de la mixité dans le réseau Financi’Elles qui fédère la Caisse de Dépôts, BGE, Le Crédit Agricole et d’autres banques et assurances. Des points seront attribués par types d’actions menées en faveur du recrutement des femmes. Ce classement reflétera les actions d’entreprises les plus exemplaires.

Un système de sanctions pourrait voir le jour d’ici 2022. Elles pourraient se monter à 1 % de la masse salariale.

Le Crédit Agricole Alpes Provence au travers du réseau Financi’Elles a signé la charte du collectif « Ensemble contre le sexisme ». Le réseau a signé également le manifeste « pas de femmes, pas de débats ». Cette caisse a mis l’accent sur la qualité de vie au travail.

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *