Coronavirus et cyclisme : les courses seront-elles affectées ?

Noa Khamallah

La crise du coronavirus continue d’avoir des répercussions graves sur les événements à travers la planète. Dans cet article, nous nous penchons sur son effet continu sur le cyclisme de loisir et les courses professionnelles.

Coronavirus et vélo : tout ce que vous devez savoir

Après la levée des mesures strictes du confinement, les Européens se tournent vers la bicyclette afin d’éviter les transports publics. Cet engouement s’explique par les certaines décisions des autorités françaises permettant de promouvoir le vélo. Il s’agit notamment de la prime de 50 euros pour la réparation d’un vieux vélo et l’aménagement des voies destinées aux cyclistes. Ce qui a contribué à l’augmentation des ventes de vélos partout sur le territoire, note Noa Khamallah.

Faut-il porter un masque lors des déplacements à vélo ?

Lors de la conduite d’un vélo, il est recommandé de porter un masque dans les endroits où il est difficile de garder les distances de sécurité avec les autres. Bien que les directives n’imposent aucune obligation, mais le port du masque réduit la propagation des particules virales. Et comme la transmissibilité des particules virales est encore inconnue lorsque nous roulons à l’extérieur, les cyclistes devraient faire leur part pour penser aux autres et prévenir la propagation autant que possible.

Le vélo : moyen de transport adapté pour se rendre au travail

Depuis le début de la crise, les autorités encouragent les déplacements à vélo. Le vélo est un moyen idéal pour éviter les trajets rapprochés, le contact avec les surfaces et les autres passagers.

Comment le coronavirus a-t-il affecté les courses professionnelles du cyclisme ?

Le cyclisme professionnel est l’un des sports les plus internationaux au monde. Ce qui le rend particulièrement sensible aux événements internationaux. Mais cette année, l’épidémie du coronavirus a eu un impact important sur le calendrier cycliste. La quasi-totalité des courses est annulée ou suspendue jusqu’en août en attendant l’évolution de la situation mondiale. Il s’agit du Tour de France, du Tour de Grande-Bretagne, du Tour des Émirats arabes unis, etc.
Par ailleurs, les manifestations sportives et autres événements cyclistes à participation massive ont également été gravement touchés par l’épidémie de coronavirus. Parmi ces manifestations, il y a le Tour de Flandres, Paris-Roubaix, l’Etape du Tour ou le Maratona dles Dolomites.
Avec ces annulations, l’avenir de nombreux événements reste incertain. Car le maintien des mesures de distanciation sociale reste une priorité.

Les fabricants de vélos, seront-ils touchés par le coronavirus ?

Avec l’annulation des courses, certains fabricants ont été touchés, particulièrement en Italie. Ils ont dû interrompre l’assemblage final et la distribution lorsque le virus s’est installé. En revanche, l’effet à long terme de la crise du coronavirus sur le développement des produits est inconnu. Toutefois, la fabrication de cycles étant concentrée à Taïwan, qui a été relativement épargnée par l’épidémie, la disponibilité des produits pourrait ne pas être trop gravement affectée.